Catégories
publications blog

Le train-train quotidien

Le soir c’est l effervescence à la maison ! Toujours la même farandole du retour de l’école , du goûter, des devoirs, des jeux ou des activités extra scolaires, des chamailleries, des bains, du dîner puis enfin du coucher . Quand il n’y a pas en plus de maladies surprises ou d’imprévus …
Même si ce temps est plutôt sportif pour nous parent, je savoure chaque moment passé avec nos enfants et je m’immerge dans ce flot de bruits, de rires et d’excitations ! 
Clémence rentre la dernière ramenée par un taxi, pour se jeter inlassablement dans nos bras toujours heureuse de nous retrouver . Cette joie spontanée me surprend et me touche à chaque fois . 
Les soirées de jour d’école laissent peu de place à l’improvisation, et le déroulement se fait toujours ou presque de la même façon, mais Clémence aime ce rythme régulier. 
Le dîner est avalé et les dents sont lavées , chaque enfant a le droit maintenant à son petit moment rien qu’à lui, ce moment privilégié qu’il apprécie tout particulièrement et dont je ne voudrais pas non plus me priver . La petite histoire , la petite chanson personnalisée , les petits secrets soufflés , les tendres baisers volés, quelques petits chatouilles et hop maman s’en va doucement sur la pointe des pieds, en espérant tout de même que le calme revenu dans la maison ne sera pas de trop courte durée ! 
Clémence « passe » la dernière et c’est toujours avec émotion que je me blottis contre elle . Cet instant de calme après une journée souvent chargée nous fait du bien à toutes les deux alors nous en profitons au maximum. Une douce occasion de pouvoir aussi simplement se retrouver, comme si le temps s’arrêtait . 
Malgré son âge Clémence aime toujours autant les livres de tchoupi, chaque soir elle en choisi un minutieusement que je lui lis ensuite, même si elle connaît chaque histoire et chaque page par cœur ! 
Mais il arrive aussi parfois, que le coucher des plus petits ait pris plus de temps , ou bien que Clémence soit particulièrement fatiguée et n’ait pas pu m’attendre , je la retrouve déjà endormie. 
Alors je la regarde et quel doux sentiment de plénitude m’envahit …
Je suis émerveillée . 
Totalement comblée . 

Agnès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *