Catégories
publications blog

Hue Dada!

Grande gourmande et malgré mon penchant pour les sucreries et les burgers bien gras, j’ai la chance d’être plutôt mince et élancée. 
Sportive je n’hésite pas à enfiler mes baskets pour quelques séances de boxe avec mon coach préféré, que nous surnommons gentiement « Youyou », et à faire quelques longueurs tous les samedis matins avec mon prof de natation. 
J’adore les compétitions et les défis! Il m’est facile de courir à toute vitesse pour être certaine de doubler mes frères et sœurs, et pouvoir triompher d’un « J’ai gagné !». Mais j’agace souvent le reste de la famille avec mes flemmardises répétées. Je cours vite, mais je ne veux surtout pas marcher s’il n y a pas de carotte au bout! Les balades en forêt ou les promenades du dimanche, ce n’est vraiment pas fait pour moi. 
Comme j’ai bien compris que maman n’était plus en mesure de me porter, J’exaspère mon papa à le pourchasser sans cesse en lui criant « épaule, épaule! ». Il me rétorque souvent d’un « Non » ferme, mais têtue et décidée je n’y prête aucune attention et n’hésite pas à sortir toute ma panoplie d’idées pour arriver à mes fins.
Assise par terre je deviens molle comme une marionnette, gémissant et prenant un air épuisé, comme s’il m’était impossible de me relever. 
Papa souffle, râle, s’énerve un peu, négocie, fait mine de s’en aller, essaie de me remettre debout, s’assoit à côté de moi, mais je suis très endurante dans ma capacité à ne pas céder, même sous les encouragements de mes frères et sœurs! 
Alors papa finit par s’adoucir et me dit:
« Je te porte un peu et après tu marches? »
« Oui! »
Comme par magie je me lève et riant de joie je saute dans ses bras. 
Allez hue dada ! 

Agnès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *